Business physique ou virtuel

Quand vous lancez un nouveau business, lequel est préférable ?

Business physique ou virtuel
Magasin physique

Boutique physique ou virtuelle

Nous allons nous focaliser sur la vente de produits sur cette page. En effet, le choix entre vendre un produit ou un service est encore un autre débat (dont fera certainement l'objet un autre article).

Lorsque l'on se lance dans un nouveau business, la question se pose quasiment forcément entre porter son choix sur l'ouverture d'une boutique site physique (en ville ou en centre commercial) ou alors virtuelle (ecommerce et éventuellement marketplaces).

Evidemment l'un n'empêche pas l'autre, mais à moins que vous ayez un formidable potentiel dès le départ, vous allez devoir faire un choix sur lequel privilégier au maximum à votre commencement.

J'ai été "bercé" à Internet (utilisation relativement précoce lorsqu'il a été possible d'y accéder en France) et ait même créé mon premier ecommerce (ce n'était pas mon premier site) avant mes 20 ans, ce qui à l'époque n'était pas aussi commun que cela peut l'être aujourd'hui. Malgré tout, force est de constater que les entrepreneurs de mon entourage (moi y compris) avont toujours une attirance pour les entreprises physiques.

Peut être parce que nous avons commencé ainsi, peut être également car nous aimons pouvoir palper. Pourtant, la plupart d'entre nous savons que ce n'est plus la bonne direction...Cela ne nous empêche pas de continuer à nous investir parfois dedans.

Bien sûr depuis des années internet dévore complètement le marché physique. On pourrait s'en tenir à cette phrase et décider de partir pour être un pure player (c'est à dire ne faire son activité que par le biais d'internet).

Il n'en reste pas moins vrai qu'il est toujours possible de faire des profits en boutique. Et surtout ce sont des gestions totalement différentes. Voyons cela plus en détails...

Business physique

Evidemment, tout le monde voit de quoi il est question, ouvrir une boutique (voir un atelier en zone industrielle). Mais qu'est ce qu'il se cache derrière et surtout quelles sont les différences avec un business en ligne.

Avantages

  • Facilité de se faire connaitre - Vous n'aurez plus ou moins qu'à ouvrir la porte pour que les premiers clients entrent dans votre magasin (à moins que vous soyez vraiment caché ce qui n'est pas recommandé, l'emplacement étant très important).
  • Présentation du produit - Votre client pourra voir et toucher le produit, et vous pourrez facilement argumenter à son propos. Vous n'avez quasiment qu'à le poser dans votre boutique pour faire des ventes.
  • Contact humain - J'ai hésité à le mettre dans les avantages car on pourrait parfois tout aussi bien le voir comme un inconvénient. Mais pour le fait qu'il faudrait essayer de rester davantage dans le monde réel, je le laisse ici. Il est possible de faire de belles rencontres !
  • Possibilité de tricher - Pas besoin de se mentir, je n'ai pas connu un commercant indépendant qui ne trichait pas quelque part (liquide, stock, etc).

Inconvénients

  • Un loyer important - Vous allez devoir payer un loyer conséquent si vous voulez un local de qualité c'est à dire en emplacement numéro 1, propre, etc. A cela peut venir d'ajouter dès le début un pas de porte ou droit au bail, des frais d'agences (que je juge personnellement bien trop élevés pour le travail effectué) , etc.
  • Horaires - C'est une grosse différence avec le virtuel et qui peut peser lourd dans la balance. Votre magasin sera souvent ouvert, y compris de nombreux jours fériés, et à moins que vous soyez parfaitement structurés, il faudra que vous répondiez présents.
  • Vol - Cela peut paraitre anodin mais vous verrez que cela devient vite un poison et cela peut être couteux (pensez à l'équipement nécessaire et encore une fois l'énergie déployée). Il y a le vol par les clients bien entendu, il peut aussi y avoir ceux commis par vos employés (dans votre caisse notamment).
  • Dépendance à l'environnement - Cela peut aussi tourner à l'avantage dans certains cas mais il est coutume de dire que le commercant se plaint toujours, je préfère donc le mettre dans inconvénients. Vous serez dépendants de la météo, de l'attractivité de votre ville (rue, centre commercial,...), des magasins autour de vous, du contexte économique, etc.Vous n'aurez pas d'emprise sur ces points et devrez bien souvent composer avec.

Requis

  • Excellent relationnel - Vous aurez à gérer les différents clients, les humeurs, la mauvaise foi et bien entendu, gardez le sourire !
  • Des fonds assez importants pour l'investissement initial - Entre le local (loyer, caution...), l'aménagement, le stock de départ...Il faut une mise de départ assez conséquente.

Business virtuel

Faisons le même travail lorsque nous souhaitons nous lancer dans la vente de produits sur internet.

Avantages

  • Possibilité de se lancer sans local professionnel - Evidemment cela dépendra du produit et de votre ambition. Il est néanmoins possible pour la plupart de se lancer ainsi pour minimiser les coûts.
  • Gérer son temps - Au moins tant que vous n'êtes pas une structure demandant une grosse organisation et rigueur (souvent lorsque vous commencez à avoir des employés). Votre planning est adaptable contrairement à un magasin physique où vous vous devez d'être ouvert. Malgré tout, on peut acheter chez vous 24/24.
  • Marketplace - Les marketplaces (Amazon, eBay, Price minister...) peuvent être un tremplin/accélérateur de développement. Ceci étant il y a aussi un défaut à cela.
  • Donner l'illusion - Votre devanture est votre site internet, ce qui évidemment, est bien plus facile à modifier qu'un magasin si l'on veut paraitre plus...professionnel. Il vous sera ainsi possible de vous faire passer (pour ceux qui ne creuseront pas trop) pour une grosse structure ou une marque déjà bien installée.
  • Un développement sans limite - La limite haute sur internet est quasi infinie quand dans le même temps en physique il vous faudra ouvrir une multitude de boutiques pour multiplier réellement votre chiffre. Cependant, si le développement peut être important, une grosse proportion restera bloquée au point mort et ne décollera jamais.

Inconvénients

  • Être visible - Cela vous coutera : temps, argent, énergie...Vous serez totalement noyés dans les résultats, et vous devrez user de beaucoup de méthodes pour apparaitre aux yeux de vos potentiels prospects.
  • Le temps pris par la mise en vente - Il faudra créer les fiches produits suffisamment détaillées pour ne pas laisser planer de doutes aux clients et ainsi ne pas perdre de ventes. Il faudra surtout prendre des belles photos et les travailler correctement.
  • Arnaques - Oui vous allez forcément y être confrontés. Colis non reçu ou vide, litige Paypal, paiements étrangers...Certains sont de bonnes foi et ça irait si il n'y avait que ceux-ci à traiter. Malheureusement, c'est loin d'être le cas et encore une fois, vous perdrez à tous les niveaux.
  • Dépendance aux tiers - Limitez votre dépendance aux marketplaces, c'est formidable lorsque tout va bien mais elles peuvent vous fermer l'accès du jour au lendemain, gardez bien cela à l'esprit. Ne basez pas tout votre business là dessus. Dans une moindre mesure, vous êtes liés à votre positionnement Google, restez vigilants. Enfin, à moins que vous soyez un expert, votre prestataire web aura une partie de votre avenir entre ses mains.
  • Besoin de différenciation - Contrairement au commerce physique, ici, la concurrence est quasi illimitée. Les gens ne viendront pas acheter chez vous car vous êtes plus proches ou qu'ils vous apprécient en tant que commercant. Vous aurez besoin de marquer une réelle différence par rapports aux autres, et ce sera une bonne part de votre stratégie.

Requis

  • Pouvoir travailler tous les jours seul face à son écran - Peut être aurez-vous une équipe mais dans tous les cas, tout le monde n'est pas capable de passer sa journée à son bureau. On ne parle pas ici de flâner sur son écran mais bien de travailler ainsi.
  • Connaitre internet, techniquement - Il vous faudra au minimum des bases et si vous ne les avez pas, je vous conseille fortement de vous y mettre. Référencement, création de site, marketing...Bien sûr vous pouvez déléguer tout cela à un freelance ou à une agence web. Cela vous coutera cher mais surtout, si vous n'avez pas de connaissances, vous ne saurez jamais différencier le vrai du faux.
  • Capacité d'adaptation - Il faudra selon moi des profils qui peuvent apprendre plus facilement et rapidement. Internet évolue vite, les technologies aussi. Si vous ne vous mettez pas à jour constamment, vous êtes rapidement dépassés, ce qui est moins le cas en magasin.
  • Maitrisez les réseaux sociaux - Ce point aurait pu être dans les avantages ou inconvénients. Les réseaux sociaux peuvent aujourd'hui vous permettre de vous développer plus rapidement. Suivant si vous appréciez ou non communiquer dessus, vous le percevrez différemment. Ce n'est évidemment pas un requis absolu, c'est un plus non négligeable.

L'après match

Première remarque, je n'ai pas abordé quelques points essentiels.
Je peux prendre pour exemple les coûts initiaux, mais c'est parce qu'ils sont assez proches. Dans le cas du business physique, vous allez devoir débourser notamment pour l'agencement, votre ensemble de caisse, etc. Mais dans le cas du ecommerce, vous allez aussi devoir vous équiper : matériel photo, ordinateur (+logiciels, imprimante), contrat paiement (moins vrai maintenant qu'il y a des solutions simples comme Stripe et consors), ... Donc sur cela nous pourrions tout de même donner un léger avantage au virtuel pour lequel les coûts d'entrée sont en général moins élevés.
Nous aurions pu parler de la notoriété et du bouche à oreille qui fonctionne en général très bien dans le commerce traditionnel. Mais ce n'est pas forcément moins vrai dans le virtuel où quelques recommandations sur un forum pourraient faire bondir votre chiffre.

Ce qui me semble être le plus important, est que ce sont 2 façons de travailler très différentes. Instinctivement, vos compétences et vos envies devraient vous guider vers l'un ou l'autre des choix.

Il reste de belles choses à faire dans le physique, j'en suis convaincu. Selon moi, le principal inconvénient au commerce traditionnel est la relative prison que cela peut construire autour de vous si vous n'arrivez pas à vous sortir de l'équation comme élément clé.

Malheureusement, dans tous les cas, la politique actuelle ne pousse pas à l'ouverture de commerce physique indépendant. Je pense que quasiment chacun le constate dans sa ville respective.

Néanmoins, même si vous ouvrez un commerce, vous devriez toujours considérer votre présence sur internet même si vous ne souhaitez pas vendre dessus. Rien que le fait d'avoir une fiche Google my business correctement remplie vous apportera des clients potentiels.

Pour ce qui est du ecommerce, il serait facile de croire qu'il n'y a que des avantages et que c'est la voie royale.
Ne pensez surtout pas que virtuel est synonyme de possibilité de commencer avec rien. Nuançons, vous pouvez commencer avec peu comme le ferait un commercant sur un marché. Mais ne pensez pas qu'il suffit d'ouvrir son site pour que les commandes affluent. Ca n'existe plus car la concurrence est importante. Il faut maintenant être vraiment professionnel pour pouvoir se faire sa place. Mettre en place des stratégies de communication, du branding, du marketing, etc.

Bon courage à tous dans vos choix !