La semaine de 4 heures de Tim Feriss

Tim Feriss et la semaine de 4 heures...A qui s'adresse le livre, et que vous apprendra t-il ?

La semaine de 4 heures de Tim Feriss
Avis sur la semaine de 4h

A qui s'adresse la semaine de 4h ?

Niveau : débutant

Quand j'entends que certains ont eu une révélation en lisant ce livre (ou le prennent toujours comme une référence), je ne peux que penser que ce ne sont pas des entrepreneurs aguerris. Au même titre qu'un livre comme père riche père pauvre, ce livre ne peut apporter qu'un angle de vue différent pour les jeunes entrepreneurs où ceux qui ont comme idée de se lancer...un jour.
Il s'adressera également davantage à des entrepreneurs qui sont dans un domaine numérique. C'est à dire des gens qui peuvent déléguer du travail, travailler à distance etc.

Par contre, ne prenez pas ce livre au pied de la lettre, il faut qu'il vous apporte une ouverture d'esprit pas des règles ou une bible pour votre activité.

Contexte et lecture

Je ne vais pas rentrer dans cet article sur les débats autour de l'auteur, à savoir par exemple si le livre est bourré de mensonges ou non.
Je dois dire que la lecture de ce livre doit remonter pour ma part à une dizaine d'années, je n'ai donc pas tous les détails en tête mais j'ai les idées claires sur ce qu'il véhicule.
Tout d'abord la lecture est simple car le livre est écrit dans un style léger, compréhensible par tous et ponctué d'anecdotes qui fait que l'on passe un moment agréable.

Ce livre au titre provocateur, "promet" qu'il est possible de ne travailler que 4h par semaine et donc parcourir le monde et vivre une vie quasi idéale. Ca vous rappelle quelque chose ? Oui ca sonne comme le discours de tous les vendeurs de formations pour entrepreneurs que l'on voit fleurir sur internet...Je vous rassure ce n'est pas étonnant vu qu'ils semblent s'être construits un métier sur le fait de paraphraser les américains et les livres lus.
Autant le dire de suite, je ne crois pas du tout à cette promesse et je n'ai jamais croisé un entrepreneur ayant réussi ainsi. Alors oui peut être après des années d'activité et si vous avez atteint un niveau élevé qui vous permet d'automatiser vos tâches et faire en sorte que vous n'êtes pas un élément clé, à ce moment là il sera éventuellement possible de ne travailler que 4h par semaine. Mais entre temps préparez-vous à en faire...beaucoup.

Ce qu'il faut retenir

Je dis souvent qu'une (très) bonne idée (que ce soit pour votre activité ou tiré d'un livre) à une valeur quasi inestimable.

Ce livre, si vous ne maitrisez pas encore les basiques de l'entrepreneur, va vous mettre le doigt sur des aspects indispensables à tout entrepreneur qui souhaite évoluer.

L'optimisation

Il va vous pousser à penser optimisation (qui rejoins la rentabilité dans le cadre d'une entreprise). Comment en faire le moins possible et en retirer un maximum de profits. De mémoire, il aborde bien entendu aussi le principe du 80/20 (si vous ne savez pas de quoi je parle ici, vous pouvez d'ores et déjà acheter ce livre). L'optimisation est une clé dans le business.

L'externalisation

Déléguer ! Ce livre pousse à externaliser (surtout à l'étranger) un maximum de tâches. Alors, on peut dire que le concept est intéressant au premier abord. Simplement il ne peut s'appliquer qu'à certaines personnes et surtout sûrement peu aux lecteurs de ce livre.
Je ne vois pas un entrepreneur débutant externaliser à tout va. Il faut une certaine expérience pour commencer à le faire. Ici l'auteur nous le présente comme si tout était simple et que vous pouviez simplement prendre des personnes sur Fiverr par exemple. Avez-vous déjà essayé de travailler avec Fiverr ? Pensez-vous que c'est vraiment professionnel ? Comment un entrepreneur débutant, arrivera t-il à manager des personnes recruter sur Fiverr ?
En plus de ça, bien entendu le fait de recruter coûte moins cher, simplement la productivité est bien moindre également. Sans aller dans le débat des compétences, la raison est simple vous n'avez pas la même culture. Vos standards sont différents, vous ne parlez peut être pas la même langue, etc. Je pourrais en parler des heures (et cela fera certainement l'objet d'un article) tant je connais les soucis relatifs à l'externalisation.

La qualité de vie

Sur ce point, le livre peut faire un déclic sur des jeunes entrepreneurs qui vivent pour leur entreprise et peuvent oublier de vivre tout court. Des rappels sur la vie qui peuvent vous faire vous interroger sur votre mode de vie et si finalement vous prenez la bonne direction et si vous ne vous trompez totalement d'objectifs. 
Ce livre pousse à profiter de la vie tant qu'on le peut et je crois qu'en France il est toujours bon de rappeler cela. Sortir du cliché de vie dans lequel on nous pousse dès le plus jeune age, études, salarié, prêt pour la maison, famille & chien, retraite et ainsi de suite...

Conclusion

Ce livre devrait être lu par tous, ne serait-ce que pour connaitre son contenu étant donné qu'il revient régulièrement dans les discussions. Cependant, si vous avez déjà passé le cap d'entrepreneur débutant, vous risquez de ne pas y apprendre grand chose. Ceci étant dit, la lecture est facile et vous pourriez néanmoins en retirer une idée qui changera quelque chose sur votre vie ou la façon d'appréhender votre business. Au pire vous le donnerez à un membre de votre entourage, salarié ou débutant dans le business.

Pour les nouveaux ou futurs entrepreneurs, lisez-le mais gardez de la distance par rapport au contenu. Quand quelque chose semble trop beau pour être vrai, en général, il y a bien un problème. Il n'y a pas de recette magique, et ceux qui veulent faire fortune facilement restent des doux rêveurs.