Tout le monde n'a pas eu la chance de rater ses études

Olivier Roland nous expliquant sa vision de la vie

Tout le monde n'a pas eu la chance de rater ses études
Tout le monde n'a pas eu la chance de rater ses études

A qui s'adresse tout le monde n'a pas eu la chance de rater ses études ?

Niveau : débutant

Ce livre est tourné vers le même type de lecteurs que père riche père pauvre ou encore la semaine de 4h. C'est à dire des débutants, des personnes qui pour la plupart ne sont pas (encore) entrepreneurs. Et même si vous êtes dans la cible, si vous avez déjà lu des livres comme ceux cités auparavant, je pense que vous pouvez très facilement faire l'impasse sur celui-ci.

Contexte et lecture

J'ai lu ce livre lorsqu'il est sorti c'est à dire il y a quelques années. De ce fait, je vais peut être manquer un peu de mémoire à certains sujets sur le contenu exact de ce livre. Mais pour faire court, je n'ai pas le courage de le relire pour faire un article plus étoffé.

Je ne connaissais pas du tout l'auteur à cette époque mais on avait rigolé en voyant ce livre avec un ami car c'était son homonyme. J'ai donc décidé de l'acheter et de voir ce qu'il en retournait. Egalement depuis cette époque, je situe un peu plus l'auteur et son histoire de rebelle intelligent, ce qui pourrait biaiser un peu mon jugement.

Il faut tout de même être assez clair, la plupart des choses sont (très) inspirées d'autres personnes (ou disons que la vision est très similaire), c'est pourquoi, si vous connaissez déjà Tim Feriss par exemple (ce qui était mon cas), la lecture de ce livre ne vous apprendra, je pense, que très peu. De ce fait, toutes les parties concernant le fait de "hacker" sa vie ne m'ont pas vraiment accrochées, celles concernant la façon de développer un blog un peu plus. Mais sur ce dernier point, je tiens tout de même à nuancer. Présenter les blogs comme la façon de réussir en 2016 (date de sortie du livre), vraiment ? Et ne me dites pas qu'Olivier Roland en est la preuve, que certains se définissent comme rebelles intelligents si ils le souhaitent, mais ne prenez pas pour autant les autres pour des gens stupides.

Ce qu'il faut retenir

Le système scolaire n'est pas adapté

Derrière le titre un petit peu provocateur du livre, il y a tout de même une vraie partie sur l'éducation et le système scolaire. Diplôme ne garantissant pas un travail, rapport investissement bénéfice pas forcément au rendez-vous, matières enseignées pas suffisamment modernes, etc.
Je ne suis pas vraiment en accord avec tout ce qui se dit dans ces chapitres, il me semble un peu réducteur et idéaliste de généraliser ainsi. Le système scolaire a évidemment des points sur lesquels il doit évoluer et se moderniser mais l'école doit encore s'adapter au plus grand nombre (différents profils, aspirations, motivations, maturité...). Enfin ne pas oublier que l'école donne un cadre et structure les gens (sens : les "forcer" à travailler).

Apprendre par soi même

L'auteur pousse à apprendre par soi-même et donne les façons pour le faire de façon optimale. Encore une fois, on peut en revenir au raccourci simpliste émis que l'on va apprendre plus par soi-même qu'en faisant des études (MBA) dans le même laps de temps. Sauf que la comparaison résumé ainsi est partielle, peut-on être aussi catégorique si l'on prends exactement les mêmes profils avec la même envie d'apprendre ? Lorsque vous avez un enseignant expérimenté en face de vous et que vous pouvez poser vos questions directement, est-ce réellement moins efficace qu'un livre ?

Pour le reste je suis complètement d'accord, je suis un fervent défenseur de l'autoformation (on apprends durant toute sa vie) et du fait que votre plus grande richesse est vraisemblablement vos connaissances. Et pour cela, il faut évidemment de la volonté (ce qui est loin d'être le cas pour tous les étudiants).

Entrepreneur mieux que salarié

L'auteur nous explique dans cette partie l'intérêt d'être entrepreneur par rapport à celui d'être salarié. Sans que ce soit bien évidemment la solution pour tous. Mais dans notre système qui pousse souvent les gens à être salariés, il démontre que ce n'est pas une solution parfaite. Cela peut ouvrir les yeux, ou donner le courage à certaines personnes pour se lancer.

Créer son entreprise et la développer

Après avoir listé les bienfaits du statut d'entrepreneur, Olivier Roland va s'atteler à vous aider pour la tâche suivante : créer et développer son entreprise et si possible en étant le plus libre possible.
Ayant déjà une culture sur le sujet, j'ai vécu cela comme une agrégation de principes classiques en la matière, sans réel plus value de la part de l'auteur et parfois avec des concepts un peu dépassés. En écrivant cela, ca me rappelle d'ailleurs un peu les reproches fait par ce dernier au système éducatif.

Conclusion

Encore une fois, si vous êtes totalement novices en la matière, vous pouvez prendre ce livre comme une première lecture. Le livre se lit assez bien et n'est pas compliqué à comprendre. Cependant, si il fallait faire un choix (parmi les livres qui ciblent les mêmes personnes et pour lesquels j'ai déjà fait un article) je vous recommanderais davantage la semaine de 4h. En revanche, à choisir entre tout le monde n'a pas eu la chance de rater ses études et père riche père pauvre, je conseillerais le premier. Cependant comme pour ces autres livres, gardez de la distance avec ce qui est dit, il est toujours facile de vanter certaines principes mais qu'en est-il du véritable vécu (et expériences) de l'auteur ?

Si vous n'êtes pas totalement débutant, je vous conseille de passer votre route. Je n'étais pas vraiment la cible (je le suis par le profil mais sans vouloir paraitre présomptueux, je ne le suis pas par le niveau) et, de ce fait, la lecture ne m'a pas apporté une seule vraie idée exploitable pour mon développement (le minimum recherché lorsque je lis un livre pour être satisfait de sa lecture).

Lors de la finalisation de cet article, j'ai un peu regardé les avis qu'avaient les lecteurs (Amazon par exemple) à propos de ce livre. Je suis tombé sur celles-ci sur le site goodreads (qui sont les plus likés donc en tête de liste) et qui reflètent assez bien ce que j'en pense aussi (sans prendre en considération le nombre d'étoiles car encore une fois les lecteurs n'étaient pas forcément la meilleure cible).

Avis et critiques de tout le monde n'a pas eu la chance de rater ses études d'Olivier Roland