Votre entourage, vos meilleurs ennemis

Ce n'est pas leur ambition, mais cela vous portera préjudice

Votre entourage, vos meilleurs ennemis
Et si votre entourage était un prédateur ?

Vos débuts en tant qu'entrepreneur

Pour ceux qui sont déjà entrepreneurs, vous connaissez sûrement cela. Pour ceux qui pensent à se lancer il y a de grandes chances que vous y soyez confrontés actuellement ou très prochainement.

Lorsqu'on pense à se lancer dans le monde de l'entrepreneuriat, nous avons forcément nous mêmes des interrogations. Nous ne connaissons pas parfaitement les processus, les besoins, même avec un business plan travaillé, les projections ne restent que des projections, etc.

Même un entrepreneur chevronné se posera probablement ce type de questions quand il voudra se lancer sur un nouveau secteur avec une nouvelle activité qu'il ne maitrise pas complètement.

Et en général, lorsque l'on se pose des questions, on finit par en parler à son entourage, qu'on le veuille ou non, la discussion surgit un jour ou l'autre. Et si vous pensiez que tout le monde sera derrière vous à vous encourager, je vais vous donner une autre réalité.

Les discussions avec votre entourage

Si votre entourage et/ou votre famille sont déjà entrepreneurs ou dans le monde des affaires, vous ne subirez certainement pas ce type de comportement. Il pourrait survenir avec certains amis mais si vous avez été baigné dans le business tôt, vous savez déjà exactement comment réagir.

Autrement, voici ce qu'il risque de se passer. Vous allez ouvrir les discussions et il y a de grandes chances qu'au lieu de vous donner plus d'énergie et d'assurance, cela va vous démotiver. Le profil d'un entrepreneur est dans les grandes lignes quelqu'un d'ambitieux et prêt à prendre des risques. Si votre entourage est salarié, à votre avis, partagent-ils les mêmes traits de caractères ?

Ainsi, ces personnes peuvent avoir les meilleures intentions envers vous, il n'empêche que ce dont vous allez parler, va être pour eux quelque chose de risqué. Vos charges par exemple et si vous avez déjà fais vos calculs, les ventes nécessaires pour arriver à votre point mort. Il faut comprendre également que les montants pour un entrepreneur et un salarié ne résonnent pas de la même façon.

Lorsque vous parlez de milliers d'euros et (bien) plus, ce qui est commun dans le monde de l'entreprise, un profil salarié calcule habituellement par rapport à son échelle de valeurs. Et son échelle de valeurs est composée en premier lieu de son salaire net. Autant vous dire que les réactions seront davantage "Es-tu sûr que..." ou "Tu penses vraiment que...?" plutôt qu'un complet soutien appuyé par des encouragements.

Et même si cela arrive à un moment où vous cherchez vous même à vous rassurer sur les décisions à prendre, cela ne doit pas vous décourager.

Profils différents, connaissances différentes

Gardez en tête que la plupart de ces personnes "démotivantes" ont moins de savoir que vous sur ce que vous entreprenez et de plus elles ont un angle de vue différent. Illustrons cela simplement. Tout le monde peut devenir entrepreneur (à succès ou non, cela est une autre question). Si les personnes qui vous donnent des conseils ne le sont pas et ne l'ont jamais été, quelle peut être la raison ?

Il y en a pléthore, peut être le besoin de sécurité, une ambition différente, une peur de se lancer...etc. Ce sont déjà autant de raisons qui font que cette personne (d'autant plus si elle vous apprécie) aura du mal à vous encourager dans votre démarche car de son point de vue, cela n'en vaut pas la peine. Elle ne l'a pas fait pour sa propre vie, donc à moins que la question n'ait jamais effleuré son esprit, il est probable que la balance penche déjà du côté opposé.

De plus, si vous envisagez de devenir entrepreneur, vous aurez quotidiennement de nombreux choix à faire et souvent, vous serez bien seul pour les faire. Vous vous rendrez vite compte également que cela ne vous apporte généralement rien (à part une perte de temps) de demander conseil à quelqu'un de complètement extérieur (qui ne connait rien au monde de l'entrepreneuriat).

Enfin les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Je suis convaincu que vous êtes le mieux placé pour savoir ce que vous souhaitez faire de votre avenir. Vous pouvez obtenir des conseils intéressants sur votre activité, business, stratégie, etc si la personne avec qui vous discutez, connait le sujet (et surtout si elle a un niveau supérieur au vôtre).
Mais pour les autres, évitez de prendre l'échange trop au sérieux, cela ne vous apportera au mieux que des doutes (la plupart non fondés).

Conclusion

Vous vous rendrez malheureusement compte avec le temps que ces discussions ne servent à rien. Je finis moi-même par couper court quand quelqu'un essaie d'amorcer une discussion sur mon activité ou projet et que je sais d'avance où cette discussion aboutira.

Je ne relance pas et n'entre pas dans les détails. Je reste sur des phrases simples comme "tout va bien" ou "je suis en train de faire...".

C'est un peu triste de ne pas aller plus dans les détails surtout quand ce sont des proches et que vous souhaiteriez partager un peu plus votre quotidien. Mais entrepreneur est souvent synonyme d'un profil un peu solitaire (souvent sans le vouloir). D'un autre côté, ça permet de faire entrer un peu moins votre vie professionnelle dans votre vie personnelle.

Un mal pour un bien en quelques sortes...